Alis Malade


Fable de Jean de La Fontaine

Alis Malade par Jean-Baptiste Oudry

Illustration de Jean-Baptiste Oudry (1755)



Alis malade, et se sentant presser,
Quelqu'un lui dit :

Un messager y court en diligence,
Sonne au couvent, de toute sa puissance.

Imprimer cette Fable

retour haut de page